En savoir plus. Réseau "Sortir du nucléaire" Autre exemple, lorsque l’on fait un scanner, la dose reçue lors de l'examen sera 10 fois plus élevée", décrit le professionnel. En 1951 Gross & al. Eau du robinet, eau minérale naturelle ou eau de source, que choisir ? Et si cependant, selon l’association "aucune valeur ne dépasse le critère de qualité […] instauré par les autorités sanitaires", on est en droit de se poser tout de même la question : y a-t-il un impact sur notre santé ? Projet Cigéo à Bure : non à l’enfouissement des déchets radioactifs ! Il existe tant de raisons de choisir l'eau filtrée, La recette du Latte Macchiatto caramel à l'eau filtrée, Filtrer l’eau avec une carafe filtrante ? Il pénètre alors dans l’ADN des cellules. - oct 2020, Nos communiqués de presse Le tritium est très difficilement confinable ; il traverse les métaux et le béton. Partager. Il y a une dizaine de jours, l'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO) affirmait que près de 6,4 millions de personnes consommeraient de l'eau contaminée au tritium, une molécule radioactive. En effet, un rapport d’experts a montré que le tritium peut s’intégrer à l’ADN. Pas de danger pour la santé Rappelons d'abord que le tritium est un isotope radioactif de l' hydrogène . Son activité spécifique ou activité massique est de 356,0 TBq/g3 (soit 356,0 PBq/kg ou 3,560 ×1014 Bq/g) ou encore 9 621 curi… Michel Marzin : « On a sous-estimé les dangers du tritium » Réservé aux abonnés Le rapport « Tritium : Effets sur la santé, dosimétrie et radioprotection » fait partie d'une série d'études techniques réalisées par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) dans le cadre du projet d'études techniques sur le tritium. Rebloguer. Eau de coco, jus de bouleau… 6 eaux végétales et leurs bienfaits pour la santé. "Le tritium est la forme radioactive de l’hydrogène, un composant que l’on va retrouver partout et surtout dans l’eau", explique Jean-Michel Bonnet, directeur de la santé nucléaire à l’Institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN). Le tritium1 (/tʀitjɔm/), de symbole 3H ou Ta, est  comme notamment le protium et le deutérium  l'un des isotopes de l'hydrogène. Seulement lorsque l’on traite l’eau des centrales et l'eau de ces rivières, on ne peut pas filtrer le tritium" – logique, on ne peut pas enlever des molécules d’eau à l’eau -. Dans le Livre Blanc du Tritium de l’ASN, il est reconnu que les risques du tritium sont sous-évalués. Mais comment se retrouve-t-il dans nos robinets ? Covid-19 : une contamination par l’eau de mer est-elle possible ? ont estimé [10] que dans l'environnement terrestre, le tritium (3H) était spontanément produit (essentiellement dans la haute atmosphère) par spallation des atomes d’azote 14 (ainsi que d'oxygène et d'argon) par les rayons cosmiques.Il ne représente selon eux que 10 −16 % de l’hydrogène naturellement présent [10]. Le tritium a les mêmes propriétés chimiques que l’hydrogène, dont il est l’isotope radioactif. Ce qui représente environ 6,4 millions de personnes. Pollution radioactive dans les eaux souterraines de la centrale nucléaire du Tricastin : EDF enfin devant le tribunal ! France – Le tritium, un isotope radioactif de l'hydrogène, est libéré dans la nature par l'industrie nucléaire. Il rappelle, tel un perroquet bien dressé, qu'ITER, réacteur où fusionner les noyaux de deutérium et de tritium, ne produira pas de déchet radioactif de haute intensité à vie longue. Oui et non. ©2021 - Prisma Média - Tous droits réservés, Fréquentation certifiée par l'OJD - CPPAP : 0215 W 90266 - Un site du groupe Prisma Média (G+J Network), l’Institut de radioprotection et de sureté nucléaire, En bouteille, au robinet : 5 idées reçues sur l'eau que nous buvons. Capital. Yuka, l’application qui vérifie l’impact des aliments sur votre santé. Comment pimper mes glaçons à l'eau filtrée ? Mercredi 17 juillet, l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro) a publié une carte de la contamination radioactive de l’eau potable en France métropolitaine. Des risques qui pourraient être sous-estimés, selon les deux groupes de réflexion, créés en 2008 par l'ASN, après l'examen de plusieurs études … - sep 2020, Echos des luttes antinucléaires - nov 2020, Surveillance citoyenne des installations nucléaires. Dans un Livre Blanc publié le 8 juillet après deux ans de travaux, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) fait l'analyse des risques potentiels sur l'environnement et la santé du tritium, un isotope radioactif de l'hydrogène considéré peu ''dangereux''. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a également son mot à dire. Certains médias se sont fait l’écho d’inquiétudes à propos de la présence de tritium dans l’eau potable. Les conséquences du tritium sur la santé demeurent peu connues sur le long terme. En effet un rapport d’experts a montré que cet élément radioactif peut s’intégrer à l’ADN au coeur des cellules. Dans un communiqué, l'association dénonce une "contamination radioactive" de l’eau potable, qui toucherait 6 millions de Français. Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois. Tél : 04 78 28 29 22. Au regard des doses mesurées actuellement, "la situation n'appelle pas à une vigilance particulière", assure toutefois Jean-Michel Bonnet, directeur de la santé à l'Institut de radioprotection et sûreté nucléaire (IRSN). ⋙ Sève de bouleau, eau de coco… que valent les boissons bien-être ? France : Blayais : Des défauts de génie civil à l’origine d’une pollution au tritium, Pollution radioactive affectant un captage d’eau potable à la centrale, Fuite radioactive à la centrale nucléaire du Bugey : quatre associations portent plainte, Bugey - 2e importante fuite de tritium à la centrale, Importante fuite de tritium à la centrale, Pollution au tritium des eaux souterraines sous la centrale, Nos communiqués de presse sur la contamination au tritium, Flamanville va rejeter plus de tritium radiodactif, Présence de Tritium aux alentours de la centrale de Golfech. Aucun danger, buvez à volonté, rassurent les autorités . Autre exemple, lorsque l’on fait un scanner, la dose reçue lors de l'examen sera 10 fois plus élevée", décrit le professionnel. Buvez-vous assez d'eau pour être en bonne santé ? Elle recommande "une valeur de 10 000 becquerel par litre pour le tritium dans l’eau de boisson, en cas de consommation permanente d’eau". … Sève de bouleau, eau de coco… que valent les boissons bien-être ? On fait le point avec un spécialiste. Toutefois, interrogé par 20 minutes, la Criirad (Comission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité), déplore l’opacité des contrôles et pointe les risques à long terme (en cas de fuite ou d’accident). Tritium. Actualité; France ... La préfecture d’Ile-de-France a démenti tout « risque pour la santé publique ». 9 rue Dumenge - 69317 Lyon cedex 04 Bien sûr, tout cela est contrôlé en permanence. Partager. La Terre est soumise au rayonnement cosmique et dans la haute atmosphère celui-ci provoque une réaction chimique des atomes d'azote et d'oxygène qui crée du tritium." Le tritium, un danger pour la santé ? Le tritium, un élément radioactif issu de l’industrie nucléaire. En annonçant deux EPR à Penly, EDF prépare un inacceptable fait accompli, Poursuite du fonctionnement des réacteurs de 900 MW au-delà de 40 ans : une "consultation" en trompe-l’œil pour une prolongation déjà décidée et imposée à la population, Echos des luttes antinucléaire Néanmoins, on découvre aujourd'hui … Il continue : "une petite partie du tritium est d’ailleurs produite naturellement même si la majorité est fabriquée par l’homme, à savoir, par les centrales nucléaires et les centres de recherches nucléaires". "Ce qu’il faut comprendre, c’est que la majorité des centrales nucléaires françaises sont contruites à côté de la mer ou de rivières pour pouvoir refroidir leurs réacteurs. 30 juillet 2019. Oui, car le tritium, comme toute substance radioactive, est cancérigène et non, car les niveaux rejetés sont très faibles. Commençons par le commencement. Son noyau, appelé le triton2, possède un proton et deux neutrons. Du tritium dans l’eau potable de plus de six millions de Français (Photo d’illustration) (DUPLIDOC) De même, on entend souvent dire que les carafes filtrantes sont mauvaises pour la santé car elles filtreraient tous les minéraux. Dans une étude, l'Arco, l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest, a relevé un taux anormalement élevé dans les eaux de la Loire et de la Vienne. Tweeter . De l’eau filtrée pour protéger mes appareils ménagers, La recette du frappuccino au caramel à l'eau filtrée, Utiliser de l’eau filtrée pour préparer son café, Je filtre l’eau grâce à une carafe filtrante, La bonne idée : de l’eau potable, partout et pour tous. Les risques du tritium sur la santé ont été sous-évalués. L’industrie nucléaire a longtemps considéré cet élément radioactif comme inoffensif, mais des études récentes montrent que la toxicité du tritium a été sous-évaluée, notamment quand il est absorbé par l’organisme. Concrètement, est-ce dangereux ? ⋙ Faut-il écraser ses bouteilles d’eau avant de les jeter ? Mais il reste très éloigné de ce que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) présente comme un danger: 10.000 Bq/L pour le tritium dans l'eau … Concrètement, est-ce dangereux ? Le tritium est très difficilement confinable ; il traverse les métaux et le béton. Toutefois, inter… Oui et non. Les réacteurs nucléaires rejettent des quantités importantes de tritium dans l’environnement mais ce sont les usines de retraitement qui en produisent le plus. L’ASN a enfin reconnu que les rejets de tritium sont sous-évalués. On dit oui, La recette du café frappé instantané à l'eau filtrée, 83% de l’eau du robinet serait contaminée par des fibres plastiques, Vrai/Faux : 10 idées reçues sur l’eau potable, Eau détox à l'ananas, noix de coco + eau de coco. Coronavirus et eau potable : le Covid-19 peut-il contaminer l’eau du robinet ? Ile-de-France : des pesticides et des médicaments dans mon eau potable ! Vos thèmes favoris tous les jours dans votre boîte mail ! Nage en eau froide : de multiples bienfaits pour la santé ! Réponse avec un expert. C’est la raison pour laquelle le tritium se retrouve un peu partout, dans les rivières, dans les nappes phréatiques mais aussi dans l’eau courante. La radiotoxicité du tritium est la nocivité du tritium en tant que radionucléide. Faut-il écraser ses bouteilles d’eau avant de les jeter ? Il est donc faux d’affirmer que le tritium est un radioélèment quasi inoffensif, il est criminel de le laisser contaminer librement l’environnement. • les effets sur la santé de l’exposition au tritium Afin d’enrichir la somme des connaissances sur le tritium et de mieux resserrer la surveillance réglementaire des activités reliées au tritium au Canada, le tribunal de la Commission a demandé expressément au personnel de la CCSN d’entreprendre des recherches sur le tritium. Le tritium (T ou 3 H) est — comme n'entraînent généralement pas de danger en termes de santé publique (même si l'on admet qu'il est ingéré sous forme d'eau tritiée, dont le facteur de dose est 1,8.10-11 Sv/Bq; un kilo-becquerel de tritium inhalé sous cette forme correspond à une dose de 0.018 µSv, très inférieure à ce que l'on sait mesurer de l'effet des faibles doses d. Ce qu’il faut savoir… Le contrôle sanitaire des eaux de distribution est réglementé par le Code de la Santé publique et ses arrêtés d’application. Mercredi 17 juillet, l’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO) a dénoncé une "contamination radioactive" de l’eau potable distribuée dans près de 270 communes de France. Les usines de la Hague (Manche) rejettent plus de tritium que l’ensemble des réacteurs nucléaires dans le monde. Le tritium est une version radioactive de l'atome d'hydrogène. ⋙ En bouteille, au robinet : 5 idées reçues sur l'eau que nous buvons. Information du public sur la radioactivité de l’eau potable - c’est la pagaille dans les fichiers du ministère de la Santé, Tritium en Loire : des Becquerels par milliards, Pétition : la CRIIRAD demande l’abaissement des limites acceptables de tritium dans l’eau potable, Surveillance citoyenne de la radioactivité dans les eaux de la Loire et de la Vienne : contamination anormalement élevée à Saumur en janvier 2019, Contamination de l’eau au tritium : la CRIIRAD remet en cause les normes de l’OMS, Du tritium détécté dans l’eau de la Loire. Oui, car le tritium, comme toute substance radioactive, est cancérigène et non, car les niveaux rejetés sont très faibles. Le tritium a les mêmes propriétés chimiques que l’hydrogène, dont il est l’isotope radioactif. "On en trouve un tout petit peu à l'état naturel, expose à franceinfo Jean-Michel Bonnet directeur de la santé à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Eau potable : 2,1 milliards de personnes en sont privées. Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton ! Publié le 08 novembre 2019 à 14h29 Modifié le 10 novembre 2019 à 06h00 Brennilis. La substance mise en cause ? Les risques du tritium sur la santé ont été sous-évalués L’ASN a enfin reconnu que les rejets de tritium sont sous-évalués. Les militaires s’en servent dans la fabrication des bombes atomiques. Les bienfaits de l’eau filtrée dans mon quotidien, Eau de coco : ses nombreuses vertus santé. "Si l’on prend l’hypothèse d’une personne qui boitrait 2 L d’eau du robinet à 10 000 becquerel par litre, par jour pendant 365 jours, la dose de tritium qu’elle ingérera sera équivalente à un trajet Paris-Tokyo en avion. Pourquoi et comment sortir du nucléaire ? Pas de « risque pour la santé publique » à consommer l’eau potable à Paris selon la préfecture. Les militaires s’en servent dans la fabrication des bombes atomiques. Une association attaque EDF pour mise en danger de la vie d'autrui. Ce tritium se combine en… Le tritium naturel. Les risques pour la santé du tritium - forme radioactive de l’hydrogène - pourraient être sous-évalués car il pourrait s’intégrer à l’ADN au coeur des cellules, selon des experts ayant participé à un Livre Blanc publié par l’Autorité française de sûreté nucléaire (ASN). "Si l’on prend l’hypothèse d’une personne qui boitrait 2 L d’eau du robinet à 10 000 becquerel par litre, par jour pendant 365 jours, la dose de tritium qu’elle ingérera sera équivalente à un trajet Paris-Tokyo en avion. Publié le 17 juillet 2019 à 17h48 Santé. L e tritium génereusement dispersé dans l’environnement, prenant la place d’atomes d’hydrogène non seulement dans l’eau, mais aussi dans toute matière organique donc dans la chaine alimentaire, est un dangereux agent pertubateur de l’ADN de tout le vivant. L’ACRO vient de lancer un pavé dans la marre. "Le Code de la santé publique fixe une référence de qualité de 100 becquerel par litre pour le tritium, ce qui représente non pas une limite sanitaire mais un seuil, qui, s’il est dépassé, entraîne une investigation complémentaire pour vérifier qu’il n’y ai pas un problème". Filtres à eau ​: quelles sont les solutions existantes ? Le tritium est un élément radioactif rejeté dans l'eau des rivières servant au refroidissement des installations nucléaires. En effet un rapport d’experts a montré que cet élément radioactif peut s’intégrer à l’ADN au coeur des cellules. Il a été mis en évidence en 1934, par Ernest Rutherford, dans la réaction nucléaire D + D T + H. À la différence du protium (1H ou H) et du deutérium (2H ou D), cet isotope (nucléide) est radioactif.